Roussillon

Roussillon

Roussillon

Pour lire cette page en musique, lancer la dernière vidéo à la fin de l’article.

Le célèbre sentier des ocres fait de Roussillon l’un des villages perchés les plus attractifs de Provence.

Roussillon

Rouge, orange, jaune, mille couleurs sous le soleil de Provence et sa lumière qui joue les contrastes  sur le bleu du ciel  et le vert de la végétation !

Roussillon

Le massif des ocres du Luberon est incontournable, insolite, unique !

Roussillon

Une formation géologique originale

Il y a 230 millions d’années, la Provence est recouverte par la mer et le restera pendant une très longue période.

Roussillon

Plusieurs milliers de mètres de sédiments arrachés aux continents alentour s’accumulent au fond des eaux. Ils formeront par la suite les calcaires blancs si caractéristiques de ce pays : mont Ventoux, Luberon, Sainte Victoire, canyon du Verdon, calanques etc.

Roussillon

Vers -110 millions d’années, la mer s’approfondit. Les sédiments qui se déposent au fond des eaux sont des argiles grises qui viennent recouvrir les calcaires et auxquelles les géologues donneront le nom de  “terrains aptiens ” .

Roussillon

Puis ce bassin marin étant presque comblé, c’est dans des eaux peu profondes et agitées par les courants que vont se déposer des sables de couleur verte, au dessus des argiles : c’est la glauconie,.petits grains minéraux verts.

Roussillon

Se produit alors en Provence, aux alentours de -100 millions d’années, un bouleversement important : après cette longue période de vie marine, la Provence émerge, suite à des mouvements du sol.

Roussillon

A cette époque, le climat y est tropical. Des pluies diluviennes lessivent les sables verts fraîchement émergés du nouveau continent, les transformant lentement en sables ocreux, puis en sables blancs, par étapes successives:

  • dissolution, par les eaux de pluie qui circulent en profondeur, de tous les éléments constituant le sable vert, excepté  le sable lui-même très résistant.
  • cristallisation à partir de cette « solution » d’autres minéraux, kaolinite et goethite, qui remplissent les vides entre les grains de sable. C’est la naissance des sables ocreux.
  • le lessivage qui se poursuit sur ces sables ocreux, évacue l’hydroxyde de fer qui les colore. Seuls les sables blancs restent en place.

Roussillon

Quant à la couleur rouge, jaune ou orangée de ces sables ocrés, elle garde encore une partie de son secret.Bien sûr, on connaît la principale responsable : la goethite, mais par quel mécanisme exact la nature a-t-elle abouti à une telle profusion de teintes ?

Des éléments de réponse dans la vidéo  YouTube ci-dessous.

Pour lire les deux vidéos documentaires ci-dessous, désactiver au préalable la dernière vidéo de cette page. Pour ce, passer la souris sur l’image de celle-ci et cliquer sur les deux barres verticales dans le coin inférieur gauche.

 

Et pour terminer, cette petite promenade (YouTube)  dans ce site splendide.

Accompagnement musical de cette page :

Yanni, “True nature”

Un petit dépliant ?