Restaurant Pharamond à Paris

Restaurant Pharamond

Restaurant Pharamond

 

Pour lire cette page en musique, cliquez sur la dernière vidéo affichée.

Situé dans le quartier des Halles, rue de la Grande Truanderie dans le 1er arrondissement de Paris, le restaurant  Pharamond fait partie de ces anciens restaurants parisiens qui ont su traverser les âges sans perdre de leur âme, ni de leur charme.

Restaurant Pharamond à Paris

Ouvert en 1832 et rénové en 1900, ce magnifique établissement est aujourd’hui classé comme Monument Historique.

Restaurant Pharamond à Paris

Au Pharamond, cuisine bistrot et belle carte classique, ponctuée de très bonnes spécialités normandes comme les tripes ou l’ andouillette !

Petit historique

En 1832la famille Pharamond, d’origine Normande, s’installe à Paris pour faire connaître aux Parisiens les “tripes à la mode de Caen”. Elle choisit le quartier des Halles, alors surnommé « Ventre de Paris ».

Selon les ordres de Napoléon III, Victor Baltard rénove les Halles à partir de 1854 et lance la construction des célèbres pavillons, sur une période de 15 ans. (A ce propos : voir la vidéo à la fin de cette page).

Alexandre Pharamond s’installe au 24 de la rue de “La Grande Truanderie” en 1879. Son restaurant “Restaurant Pharamond” ou  “A la Petite Normande” est rapidement célèbre dans le quartier. Pharamond développe parallèlement une fabrique de tripes à la mode de Caen et assure même les livraisons à domicile.

En 1898, Pharamond fait redécorer le restaurant en vue de l‘Exposition Universelle de Paris et celui-ci devient Pavillon de la Normandie en 1900. De cette époque, seuls subsistent les décors intérieurs : mélange étonnant et unique de boiseries, de miroirs peints et pâtes de verre signées Picard, et présentant fruits, fleurs, légumes et marmites de tripes fumantes.

Restaurant Pharamond à Paris

nvckj,nvckjnf


 
Restaurant Pharamond à Paris

nvckj,nvckjnf


 
Restaurant Pharamond à Paris

Le succès est au rendez-vous. De plus, des visiteurs prestigieux sont attirés par le décor unique et la cuisine traditionnelle reconnue.

Les petits salons privés, nichés au deuxième étage ont été fréquentés par Georges Clémenceau, Francis Scott Fitzgerald, Ernest Hemingway et plus tard François Mitterrand, Lino Ventura, Coluche …

Visite en décembre 2015

Déjà le rez-de-chaussée est sublime avec sa profusion d’éléments décoratifs. Sitôt la porte franchie, on est happé par l’ambiance du lieu : on sent qu’ on va être cokooné dans ce décor  de fruits, de feuilles , de fleurs et agrémenté de tables magnifiquement dressées. L’accueil est souriant et chaleureux ce qui, ma foi, laisse augurer un repas des plus agréables.

Par contre, difficile de prendre des photos avec tous ces convives ! Vite, voyons le premier étage : il y aura peut-être moins de monde. Gagné ! Voici une très belle salle, magnifiquement décorée !

Restaurant Pharamond à Paris

Arrivée au second étage avec une débauche de lumières, de décorations, de miroirs et une féerie de couleurs ! Un pur régal pour les yeux !

Restaurant Pharamond à Paris

nvckj,nvckjnfvl


 
Restaurant Pharamond à Paris

Restaurant Pharamond à Paris

Voyons un peu les petits salons privés de ce deuxième niveau. Il y en a quatre, mais l’un d’entre eux est, hélas, occupé par une équipe de joyeux drilles et il n’ est pas certain qu’un appareil photo soit bienvenu. La propriétaire dudit appareil sans doute encore moins !

En voici un, tout en miroirs et reflets, frises, poutres peintes et fenêtres décorées. Un ensemble d’une beauté et d’une harmonie à couper le souffle !

Restaurant Pharamond à Paris

nvckj,nvckjnfvl


 
Restaurant Pharamond à Paris

Les miroirs non parallèles, de chaque côté de ce petit salon renvoient son image à l’infini, d’où une impression de grandeur.

Restaurant Pharamond à Paris

Restaurant Pharamond à Paris

Restaurant Pharamond à Paris

Ci-dessous,  un autre petit salon ! 

Restaurant Pharamond à ParisRestaurant Pharamond à Paris

Restaurant Pharamond à Paris

Et pour terminer, quelques détails de motifs décoratifs.

Restaurant Pharamond à ParisDétail d’une porte vitrée

Restaurant Pharamond à ParisDétail d’une fenêtre

 Voilà! Yapluka y retourner, tant c’est un moment délicieux pour les papilles et  les pupilles ! D’ailleurs, voici la petite carte pour réserver :

Restaurant Pharamond à Paris

Pour finir, voici une vidéo sur ce jardin des délices, vidéo extraite de l’émission “Des racines et des ailes” diffusée le 11 mars 2015. Le passage concernant le restaurant Pharamond se situe entre 12 min et 15 min 42 s, mais si on regarde ce reportage en entier, on a bien des surprises …

Pour lire la vidéo documentaire ci-dessous, désactiver au préalable la dernière vidéo de cette page. Pour ce, passer la souris sur l’image de celle-ci et cliquer sur les deux barres verticales dans le coin inférieur gauche.

Musique d’accompagnement de cette page : accordéon

Bon, il y en a pour quelques 47 minutes ! Je n’ ai pas trouvé plus court … Donc, si vous en avez marre, vous lui coupez le sifflet.

Ceci dit, si un aimable lecteur avait une autre proposition de sonorisation, qu’ il n’hésite pas à m’en faire part, via le formulaire de contact.

Un petit coup d’œil à la carte ?