La Cathédrale Notre-Dame

La Cathédrale Notre-Dame

Pour lire cette page en musique, cliquer sur la flèche de la vidéo située à la fin de l’ article.

 

La première rencontre avec la Cathédrale Notre-Dame ne peut laisser de marbre tant cet édifice en impose. Il suffit de s’en approcher, au plus près, sur le parvis, de pointer son regard vers l’unique flèche pour prendre la mesure de son gigantisme. Bâti en grès rose, c’est en été, au soleil couchant, que l’ouvrage révèle pleinement sa splendeur. Entre ombre et lumière, ses innombrables sculptures offrent un extraordinaire relief.

Strasbourg, cathédrale Notre-DameCathédrale Notre-Dame. Photo prise à partir de la rue Mercière pendant la période de Noël

La construction de ce chef-d’oeuvre de l’art gothique, tout en dentelle, s’est échelonnée sur un peu plus de quatre siècles, de 1015 à 1439. Du haut de ses 142 mètres, la cathédrale Notre-Dame est restée, jusqu’à 1874 , la construction la plus élevée de la chrétienté. ( Elle est actuellement la deuxième plus haute cathédrale de France, après celle de Rouen achevée en 1876 et culminant à 151 mètres).

Strasbourg, cathédrale Notre-DameCathédrale Notre-Dame

Avec plus de 4 millions de visiteurs par an, elle est la deuxième cathédrale la plus visitée de France après Notre-Dame de Paris.

Quelques chiffres :

  • Longueur : 111 m
  • Largeur : 51,5 m
  • Hauteur : 142,11 m
  • Hauteur du sol à la plate-forme : 66 m (330 marches)
  • Hauteur du sol au sommet du clocher : 100 m (500 marches)
  • Hauteur du sol au sommet de la flèche : 132 m (646 marches)
  • Hauteur du sol au sommet de la pointe : 142,11 m

Strasbourg, cathédrale Notre-Dame, portail central et rosaceCathédrale Notre-Dame, portail central et rosace

L’extérieur

Le frontispice

Le frontispice est richement orné. Les tympans de ses trois portails surmontés d’un double gable, sont consacrés à la vie du Christ.

Strasbourg, cathédrale Notre-Dame, tympan du portail centralCathédrale Notre-Dame, tympan du portail central

Ci-dessous, petite vidéo YouTube sur le tympan :

Pour lire la vidéo documentaire ci-dessous, désactiver au préalable la dernière vidéo de cette page. Pour ce, passer la souris sur l’image de celle-ci et cliquer sur les deux barres verticales dans le coin inférieur gauche.

La rosace d’Erwin von Steinbach

Au-dessus du tympan, la rosace  constitue le point central de la façade. La particularité de cette rosace, unique en son genre, est d’être composée d’épis de blé, et non de saints, comme c’est la coutume. Ils sont le symbole de la puissance commerciale de la ville.

Strasbourg, cathédrale Notre-Dame, rosaceCathédrale Notre-Dame, rosace

Cette rosace est non seulement l’une des plus grandes, mais aussi l’une des plus accomplies de tout le Moyen Âge. Elle se compose de deux parties nettement séparées:

– la rose proprement dite, de 12 m de diamètre, insérée dans la paroi,

– et l’encadrement carré fleurdelisé, dont le côté atteint 13,60 m.

Entre la rose et son écrin est aménagé un passage qui permet de circuler à l’aise à l’intérieur même de la composition.

La façade

Elle  se caractérise par son grand nombre de sculptures. La plus belle manifestation de cet ensemble architectural est la galerie des apôtres, située au-dessus de la rosace.

Strasbourg, cathédrale Notre-Dame, galerie des apôtresCathédrale Notre-Dame, galerie des apôtres

L’intérieur

L’intérieur de la cathédrale, typiquement gothique, possède un décor riche et varié. Il est relativement sombre par rapport à la majorité des cathédrales françaises, telles que Reims ou Chartres.

La nef

Elle s’élève sur trois étages et contient une riche collection de vitraux.

Strasbourg, cathédrale Notre-Dame, vitrailCathédrale Notre-Dame, vitrail

* Hauteur maximale de la nef : 31 m

* Longueur de la nef : 62,50 m

* Largeur de la nef : 16,60 m

* Largeur de la nef + bas-côtés : 44,50 m

Elle compte parmi les plus longues nefs de France, mais les dimensions très réduites du chœur conduisent à un manque de proportionnalité de l’ensemble.

Strasbourg, cathédrale Notre-Dame, nefCathédrale Notre-Dame, nef

Le bras sud du transept

Deux éléments particulièrement remarquables sont situés dans le bras sud du transept :

Le pilier des Anges

Construit vers 1230, il constitue le pilier central de la salle. Il porte douze sculptures de toute beauté : la première rangée représente les quatre évangélistes surmontés d’anges jouant de la trompe.

nvckj,nvckjnf


 
Strasbourg, cathédrale Notre-Dame, pilier des anges

nvckj,nvckjnfvl


 
Strasbourg, cathédrale Notre-Dame, pilier des anges

Le groupe supérieur comprend le Christ, assis, entouré d’anges portant les instruments de la Passion.

Petite vidéo explicative prise sur You Tube :

Pour lire la vidéo documentaire ci-dessous, désactiver au préalable la dernière vidéo de cette page. Pour ce, passer la souris sur l’image de celle-ci et cliquer sur les deux barres verticales dans le coin inférieur gauche.

L’homme à la balustrade

Dans cette même salle, il faut remarquer la statue d’un homme, accoudé à une balustrade. La légende raconte qu’il s’agit d’un architecte concurrent de celui ayant construit le pilier des Anges, prouesse architecturale de l’époque. Il aurait prétendu que jamais un seul pilier ne pourrait soutenir une si grande voûte et attendrait pour voir le tout s’effondrer.

Strasbourg, cathédrale Notre-Dame, homme à la balustradeCathédrale Notre-Dame, homme à la balustrade

L’horloge astronomique

Construite durant le XVIe siècle, l’horloge astronomique est un chef-d’œuvre de la Renaissance.

Strasbourg, cathédrale Notre-Dame, horloge astronomiqueCathédrale Notre-Dame, horloge astronomique

La légende prétend que, par crainte que le constructeur puisse construire ailleurs un ouvrage semblable, aurait eu les yeux crevés. Chaque jour à 12 h 30, les automates prennent vie à travers le captivant « défilé des apôtres ».(vidéo prise sur YouTube).

Pour lire la vidéo documentaire ci-dessous, désactiver au préalable la dernière vidéo de cette page. Pour ce, passer la souris sur l’image de celle-ci et cliquer sur les deux barres verticales dans le coin inférieur gauche.

Tous les quarts d’heure, il y a 4 âges de vie : le premier quart d’heure, c’est l’enfant qui fait le tour de l’horloge ; le deuxième quart d’heure, c’est l’homme jeune qui fait le tour ; le troisième quart d’heure, c’est l’homme mûr et au dernier quart d’heure, c’est le vieillard qui annonce sa mort et l’arrivée de l’enfant.

Strasbourg, cathédrale Notre-Dame, horloge astronomiqueOn voit l’arrivée du vieillard dans la partie inférieure.

La rosace

Ornée de 32 épis de blé, elle symbolise la richesse de la ville au Moyen-Âge. On appréhende mieux sa dimension (13,60 mètres de diamètre) et sa beauté de l’intérieur de la cathédrale.

Strasbourg, cathédrale Notre-Dame, rosaceCathédrale Notre-Dame, rosace

Ci-dessous, vidéo (YouTube) concernant les vitraux et la rosace

Pour lire la vidéo documentaire ci-dessous, désactiver au préalable la dernière vidéo de cette page. Pour ce, passer la souris sur l’image de celle-ci et cliquer sur les deux barres verticales dans le coin inférieur gauche.

Et pour fêter le millénaire de la pose des fondations de la Cathédrale, voici une  vidéo du magnifique spectacle son et lumière 2015.

Pour lire la vidéo ci-dessous, désactiver au préalable la dernière vidéo de cette page. Pour ce, passer la souris sur l’image de celle-ci et cliquer sur les deux barres verticales dans le coin inférieur gauche.

Musique d’accompagnement de cette page : “Toccata et fugue en ré mineur” de Jean-Sébastien BACH

Bonnes adresses

Voici 4  restaurants à ne pas manquer !

Maison Kammerzell

Ancienne douane

Le tire-bouchon

L’ami Schutz

Et voilà un hôtel avec un bon rapport qualité-prix  et non loin du centre ville

Le cerf d’or