Usage de l'ombre, St-Martin d'Uriage

Usage de l’ombre à St-Martin d’Uriage

“L’usage de l’ombre”

Pour lire cette page en musique, lancer la dernière vidéo affichée.

Cette magnifique exposition a eu lieu du 17 mars au 29 avril 2018 au Centre Culturel Le Belvédère à Saint-Martin d’Uriage en Isère.

Trois artistes isérois y ont présenté leurs réalisations riches en couleurs, créativité et  originalité. Celles-ci témoignent d’ un savoir-faire superbement maîtrisé. Tout est dans la minutie, la patience, la virtuosité.

Les œuvres de Jean-Pierre DEBISSCHOP, de Pascal OUDET et de Martine REY sont nées d’une relation amoureuse avec la nature : le cerisier, le chêne, le bois glané, …

Les cerisiers de Jean-Pierre DEBISSCHOP

Le jeu délicat de l’ombre et de la lumière fait vibrer les fleurs, bouger les branches des cerisiers. Tout semble fragile, éphémère, vivant.

Debisschop-cerisier-en-fleurs

L’arbre majestueux se décline tantôt sur un fond sombre, tantôt sur une rouge enivrant ou encore sur un orange lumineux teinté de nuances jaunes.

Debisschop, cerisierDebisschop, cerisier

Debisschop, cerisier

Debisschop, cerisiers

Le majestueux cerisier se fait aussi admirer dans son habit d’hiver. Du noir et du blanc pour rendre sa représentation plus épurée ! L’arbre est superbement mis en lumière par l’ambiance sombre qui l’entoure.

Debisschop, cerisier hiverDebisschop, cerisier en hiver

(Certains reflets malencontreux ont hélas été inévitables … De même qu’ un recadrage a presque toujours été nécessaire.)

Les “sculptures-dentelles” de Pascal OUDET

Leurs lignes de vie transparentes dessinent l’ombre des cernes de croissance du bois de chêne. Elles sont émouvantes par leur délicatesse qui souligne la fragilité de la vie.

Oudet-bols

Pascal OUDET est aujourd’hui un grand nom de l’artisanat d’art grâce à une technique qu’il a inventée et qu’il est seul au monde à maîtriser.

Oudet Pascal, vase

Oudet Pascal
chêne tourné, sablé

Il a mis au point un procédé pour sabler le bois qui lui permet de créer une véritable dentelle de bois dont le motif suit le dessin des cernes. «Après avoir obtenu une très fine tranche de bois sur le tour, je vais user la matière, par sablage, pour donner cet effet de dentelle» dit-il.

Oudet Pascal

Grand panneau rouille : chêne tourné, sablé, oxydé
 Voilà 12 ans qu’ il pratique cette technique et seulement 5 ans qu’ il est satisfait du résultat. En fait, c’est l’expérience qui permet de progresser.

Oudet Pascal

chêne tourné, sablé

 

Pascal Oudet invite à explorer l’histoire de l’arbre, parfois pluricentenaire. En observant la largeur et le dessin des cernes, on peut reconstituer la croissance de l’arbre, son âge, le type de sol et d’environnement, l’exposition, etc.  : c’est ce qu’on appelle la dendrochronologie. Chaque pièce est unique et constitue une véritable œuvre d’art qui allie technique et poésie.

Oudet Pascal

du travail d’orfèvre!

 

Son travail et son savoir-faire exceptionnels lui ouvrent les portes des galeries du monde entier. Il est devenu une référence dans le monde du tournage d’art sur bois.

Quel bonheur de trouver sur Internet deux vidéos illustratives de cette technique unique !

Pour les lire, désactiver au préalable la dernière vidéo de cette page. Pour ce, passer la souris sur l’image de celle-ci et cliquer sur les deux barres verticales dans le coin inférieur gauche.

 … et voici le lien vers le site de l’artiste :

http://www.lavieenbois.com/

Les laques de Martine REY

La couleur de ses laques est si profonde et si dense qu’elle devient matière, une ombre changeante dans ses “écritures endormies” au fil des couches appliquées avec une patience infinie. La laque japonaise métamorphose les choses en objets précieux et mystérieux.

 

Rey Martine, forêt de signes

Martine Rey, forêt de signes

 

Martine REY se présente volontiers comme laqueur-plasticien, plutôt qu’artiste. La laque végétale peine à trouver sa place dans  les musées et les galeries d’art contemporain tant la scission est importante – en France du moins – entre les arts dits “nobles” comme la peinture ou la sculpture et les arts décoratifs dits “mineurs”, dont la laque fait partie.

Rey MartineRey Martine
Kimono (papier laqué, bois, découpe)

C’est pourtant un art à part entière hérité d’une tradition plurimillénaire au Japon.

Rey Martine

Diplômée des Arts Appliqués de Paris, Martine va découvrir cet art en 1979 auprès d’un grand maître-laqueur de Kyoto,  grâce à une bourse d’études.  “Ce sera une révélation”, dit-elle. “Je suis dauphinoise, mais le Japon est mon second pays.”

Rey Martine

nvckj,nvckjnf


 
Rey Martine

nvckj,nvckjnf


 
Rey Martine

Le grand maître-laqueur de Kyoto ne parle que japonais ! Et Martine  connaît juste quelques mots. Mais qu’ importe ! La transmission se fera sans paroles, par les gestes mille fois répétés : poncer, essuyer, enduire, laquer, sécher, polir, poncer et poncer encore !

Rey Martine

Au fil des  nombreuses couches – parfois des centaines -, appliquées avec une infinie patience, l’objet laqué se transforme et se sublime. La sensualité des surfaces appelle la caresse.

Rey Martine

Et le résultat est là, devant les yeux des visiteurs admiratifs qui passent et repassent devant ces œuvres empreintes d’une finesse extrême.

Rey Martine

Ci-dessous une vidéo présentant l’artiste  dans son atelier …

Pour la lire, désactiver au préalable la dernière vidéo de cette page. Pour ce, passer la souris sur l’image de celle-ci et cliquer sur les deux barres verticales dans le coin inférieur gauche.

Et peut-être pour certains visiteurs, devant les œuvres de ces trois artistes, les mots de Junichird Tanizakj ont résonné : ” Tout en sachant que ce ne sont que des ombres insignifiantes, nous éprouvons le sentiment que l’air, à ces endroits-là, renferme une épaisseur de silence, qu’une sérénité éternellement inaltérable règne sur cette obscurité.”

Illustration musicale de cette page : Inuyasha’s Lullaby

Mai 2018