Acropole d’Athènes

L’ Acropole d’Athènes

 

Cet article comportant une panoplie de vidéos, n’est pas animé d’une musique d’accompagnement.

Encore plus long que celui consacré à Olympie, il serait judicieux d’en fractionner la lecture.

L’Acropole d’Athènes est un plateau rocheux calcaire qui s’élève  au centre de la ville d’Athènes. C’est actuellement l’un des sites touristiques les plus visités au monde, qui est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

La colline est à 156 mètres d’altitude. Sa partie plate mesure une peu moins de 300 mètres d’Est en Ouest et 85 mètres du Nord au Sud. Les travaux du Vè siècle l’ont élargie à près de 150 m. L’Acropole n’est accessible que par le côté Ouest.

Découverte du site en survol

Le plateau a été utilisé successivement comme habitat, puis comme forteresse, avant de devenir un grand sanctuaire principalement consacré au culte d’Athéna. Il comprend plusieurs temples : le Parthénon, l’Erechthéion et le temple de Niké. Les autres monuments remarquables sont les Propylées, le théâtre de Dionysos, l’odéon d’Hérode Atticus. (Cet article ne présente que les éléments soulignés).

Réalité virtuelle

Pour y voir un peu plus clair, voici un plan du site


2. Ancien temple d'Athéna
4. Statue d'Athéna Promachos
6. Temple d'Athéna Nikè
7. Éleusinion
8. Brauronéion
9. Chalcothèque
10. Pandroséion
11. Maison des Arrhéphores
12. Autel d'Athéna
13. Autel de Zeus
14. Hérôon de Pandion
15. Odéon d'Hérode Atticus
16. Stoa d'Eumène de Cardia
17. Asclépiéion
19. Odéon de Périclès
20. Téménos de Dionysos Eleuthéreus
21. Aglauréion

Le Parthénon

Le Parthénon est un ancien temple, situé sur l’Acropole d’Athènes. Il est dédié à la déesse Athéna, protectrice de la cité et déesse de la guerre et de la sagesse. Il fut édifié de 447 à 432 av J.-C., sous Périclès, par Ictinos et Callicratès, dirigés par Phidias.

Réalisé entièrement en marbre, le Parthénon est à la fois un temple et un trésor. Le naos abritait la statue chryséléphantine de la déesse Athéna,  œuvre monumentale de Phidias, à laquelle les Athéniens présentaient leurs offrandes.

Le Parthénon devait aussi protéger le trésor de la cité. Les 1 150 kilos d’or de la statue d’Athéna pouvaient être fondus en cas de nécessité.

Voilà une courte vidéo présentant son aspect après sa réalisation

Et voici l’aspect actuel, après  2 400 ans tout de même ! Victime de son succès et de sa notoriété, les visiteurs ne manquent pas …

Athènes, le Parthénon

Ses dimensions sont impressionnantes : près de 70 mètres de long sur 31 mètres de large, et 46 colonnes doriques de plus de 10 mètres de hauteur.  Le Parthénon est intégralement construit en marbre pentélique d’une qualité exceptionnelle, provenant d’une carrière située à 17 kilomètres d’Athènes.

Athènes, Acropole, Parthénon

                                       Parthénon : entablement et reste du fronton Ouest

 

Voilà ci-dessous un long documentaire de 48 minutes sur la construction du Parthénon. Fabuleusement intéressant !

Pourquoi le Parthénon résiste t-il, depuis 2400 ans, aux tremblements de terre très fréquents en Grèce ? Quels sont les secrets de sa construction ? Pourquoi toute une partie du Parthénon est-elle détruite ? Qu’est devenue la statue d’Athéna et ses 1 150 kg d’or ? Autant de questions qui trouvent réponses dans ce documentaire.

L’Erechthéion

L’ Érechthéion, un ancien temple grec d’ordre ionique (se caractérisant notamment par son chapiteau à volutes, par son fût orné de 24 cannelures et par sa base moulurée) est le dernier monument érigé sur l’Acropole avant la fin du Vè siècle av J.-C. Il est renommé pour son architecture à la fois élégante et inhabituelle.

Le temple n’est pas dédié à une divinité particulière mais est constitué de plusieurs sanctuaires.  Il se compose d’un corps principal, des portiques nord et sud et de plusieurs annexes. Le corps principal comprend quatre parties qui ne représentent que la moitié d’un projet initial qui ne fut jamais achevé.

Erechthéion à l'Acropole d'Athènes

La plus grande, à l’est, est une cella avec un portique ionique. Du côté nord, un autre porche est soutenu par quatre colonnes pour la façade et deux sur les côtés.

Athènes, Acropole, l'Erechtéion

                                        On voit bien la structure d’une colonne  ionique:  chapiteau à volutes,  fût orné de cannelures et base moulurée

Au sud se trouve le fameux portique des cariatides où six statues de jeunes filles drapées servent de colonnes supportant l’entablement. A noter que ces six statues sont des copies. Quatre des statues originales se trouvent au musée de l’Acropole d’Athènes.

Athènes, Acropole, les Cariatides de l'Erechtheion

Le temple est construit sur une pente, si bien que les côtés nord et ouest sont situés environ trois mètres plus bas que les côtés sud et est.

Les Propylées

Dans les plans de Périclès, la construction des Propylées devait suivre celle du Parthénon. Ils devaient constituer une entrée monumentale sur l’Acropole. Commencés en -437, ils ne furent jamais achevés, les travaux ayant été interrompus en -432, un an avant le déclenchement de la guerre du Péloponnèse.

Les Propylées comprenaient un bâtiment central, vaste vestibule de forme rectangulaire, et deux ailes latérales. Parmi les cinq portes de la partie centrale, celle du milieu donnait accès à la Voie sacrée qui conduisait au Parthénon.

Propylées de l'Acropole d'Athènes

La présence de protubérances (bosses) sur les murs montre les emplacements servant de prise aux cordes pour soulever les blocs et les reposer (voir dernière vidéo sur le Parthénon).

L’Odéon d’Hérode Atticus

L’Odéon d’Hérode Atticus, ou théâtre d’Hérode Atticus, a été construit au pied de l’Acropole d’Athènes en 161. C’est un des plus grands du monde hellénistique avec un cavea de 87 m de diamètre et environ 5 000 places.

Athènes, Acropole, Odéon d'Hérode Atticus

édité en octobre 2018